• Accueil
  • >
  • Reconstruction mammaire par LAMBEAU et implant mammaire

Reconstruction mammaire par LAMBEAU et implant mammaire

reconstruction mammaire par prothese mammaire
videos Videos d'augmentation mammaire
info Info Société Française de Chirurgie Plastique

La reconstruction mammaire par un lambeau est indiquée quand :

  • la qualité de la peau du thorax ne permet pas de placer un implant mammaire seule

  • lorsque la morphologie du thorax, la taille et la forme du sein controlatéral sont trop gros ou tombant pour qu'un implant mammaire seul permette d'avoir un aspect symétrique.

Dans le cas, où le choix du lambeau est le muscle grand dorsal, il est rare que la morphologie du thorax et du sein controlatéral permettent de se passer d'implant mammaire et d'utiliser le lambeau seul. Dans l'immense majorité des cas, le volume du sein est donc reconstruit en associant un implant mammaire au lambeau musculo-cutané de grand dorsal.

Ce mode de reconstruction repose sur le prélèvement de peau et de muscle grand dorsal ("musculo-cutané") sur le côté du thorax et dans le dos, et il crée une cicatrice supplémentaire à cet endroit.

Le prélèvement unilatéral du muscle grand dorsal n'entraîne pas de gêne fonctionnelle notable dans la vie quotidienne. Une limitation temporaire de la mobilité de l’épaule peut faire l’objet de séances de kinésithérapie.

 

Déroulement de la Reconstruction mammaire par lambeau de grand dorsal

Elle est réalisée sous anesthésie générale et dure 3 à 5 heures.

Une palette de peau thoraco-dorsale et le muscle grand dorsal sont prélevés par une incision horizontale ou oblique du même côté que la mastectomie.

reconstruction mammaire lambeau de grand dorsal

 

Dessin du lambeau : une palette de peau oblique est dessinée en regard du muscle grand dorsal. Cette peau est le muscle sont prélevés ensemble.

 

 


Ce lambeau est pivoté de la zone latérale et dorsale à la zone thoracique antérieure. La cicatrice de mastectomie est rouverte et le lambeau est mis en place. L' implant mammaire est placée en arrière du muscle grand pectoral et du muscle grand dorsal.

reconstruction mammaire lambeau de grand dorsal

 

 

Le lambeau est placé au niveau du thorax pour refaire le sein. Bien souvent, nous y ajoutons un implant mammaire .

 

 

 

La zone donneuse du lambeau est suturée. Des drains permettent d’aspirer les écoulements postopératoires et de diminuer le risque d’hématome.

reconstruction mammaire lambeau de grand dorsal

 

 

cicatrice en fin d'intervention

 

 

 

Suites opératoires de la Reconstruction mammaire par lambeau de grand dorsal

La douleur est d'intensité variable. Elle est systématiquement prise en charge de manière préventive et adaptée à votre cas.
La vitalité du lambeau (sa couleur, sa chaleur, son pouls capillaire) est surveillée régulièrement.
Le pansement est refait au deuxième jour post-opératoire. Les drains sont enlevés entre le deuxième et le cinquième jour.

 

Résultat de la Reconstruction mammaire par lambeau de grand dorsal

Le sein reconstruit est souple, plus ou moins volumineux. Avec le temps, il aura tendance à suivre l’évolution naturelle du sein controlatéral.
Un deuxième, voire un troisième temps opératoire seront nécessaires à quelques mois d’intervalle pour symétriser le sein controlatéral et reconstruire l’aréole et le mamelon (voir plus loin).